Bouira Il a présenté la liste de ses candidats aux législatives, Le MPA opte pour la proximité

Publié le par mpaalger

Le MPA a présenté avant-hier, lors d’un point de presse animé au niveau de la permanence électorale du parti, la liste des candidats du parti pour les législatives du 10 mai prochain, avec à sa tête Mbarak Bailiche, un cadre du parti.

Une liste qui est, selon M. Bailiche, composée de jeunes hommes et de femmes intègres, sérieux et compétents, déterminés à porter l’Algérie vers des horizons meilleurs. La rencontre avec les médias a été l’occasion pour la tête de liste du MPA à Bouira de revenir sur l’échéance électorale du 10 mai qu’il qualifiera de très importante pour l’avenir de l’Algérie. Car, expliquera-t-il, l’Algérie est encore convalescente et elle a besoin de tous ses enfants pour dépasser cette période douloureuse de son histoire. Pour M Bailiche, l’environnement turbulent imposé par le contexte international interpelle et oblige tout un chacun à garantir sa stabilité. Toujours à propos du contexte électoral, le candidat du MPA a regretté la prolifération de listes conduites par des individus dont le seul credo est l’opportunisme et l’affairisme. Sur un autre volet, le conférencier a souligné que « l’Algérie ne doit plus jamais retomber dans les travers de l’intégrisme islamiste ». Selon lui, cette dérive a conduit le pays aux profondeurs de l’abîme et a coûté la vie à près de 200.000 martyrs, victimes d’une barbarie meurtrière abjecte. Répondant aux questions des journalistes qui l’interrogeaient sur le financement de la campagne du parti, M Bailiche a expliqué que celle-ci serait exclusivement financée par les fonds propres des candidats et les cotisations des militants. A une question relative à la stratégie qu’adoptera le parti lors de la campagne électorale, le conférencier a déclaré que le MPA a opté pour une campagne de proximité. « Nous irons à la rencontre de la population dans les quartiers, les villages et les villes », a-t-il noté. Interrogé sur la méfiance citoyenne et la réticence qu’expriment certains quant il s’agit d’élire des parlementaires, l’orateur s’est montré compréhensif vis-à-vis de ce déficit de confiance. 
Il a affirmé toutefois que si les candidats du MPA venaient à être élus, une permanence serait ouverte au chef-lieu de wilaya. « Nous nous engageons solennellement à ouvrir une permanence et à désigner un attaché parlementaire pour accueillir les citoyens et écouter leurs doléances », a promis M Bailiche. Ce dernier qui s’est montré plutôt optimiste quant aux chances du parti de l’emporter, a exhorté la population de Bouira à aller voter massivement le 10 mai prochain pour élire démocratiquement ses représentants au parlement.

par D. M, Depêche de Kabylie

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article